Qu’est-ce que c’est un métaverse et pourquoi tout le monde en parle ?Lecture de 6 min

Réalité virtuelle

Qu’est-ce que c’est un métarverse? Et pourquoi tout le monde en parle?

Popularisé par un roman de science-fiction de 1992 de Neal Stephenson, le métaverse fait référence à une collection de mondes en ligne. Dans ces mondes convergent la réalité physique, augmentée et virtuelle. Les gens peuvent sortir avec des amis, travailler, visiter des endroits. Il est également possible d’acheter des biens et des services et assister à des événements. De nombreux mondes virtuels existent et les utilisateurs ne peuvent pas encore basculer d’un monde à l’autre tout en conservant leurs identités et leurs actifs.

Le métaverse pourrait résoudre ce problème, transformant des mondes en ligne disparates en une seule entité homogène. Il a même été surnommé la prochaine évolution de l’Internet.

Beaucoup de ces mondes virtuels sont alimentés par la même technologie Blockchain qui sous-tend crypto-monnaies et NFTs. Cela permet aux utilisateurs de négocier ces actifs virtuels. Un NFT est un type d’actif cryptographique dans lequel, contrairement aux crypto-monnaies, chaque jeton est unique. Les NFT peuvent être utilisés pour représenter un élément numérique intangible comme une image, une vidéo ou un jeton dans le jeu. Ils peuvent donc être échangés à la place des actifs numériques qu’ils représentent. Un autre cas d’utilisation pour les NFT est celui des tickets pour les événements virtuels.

Je vous invite a lire tout de suite 👉 cet article pour mieux comprendre les NFTs.

Qu’est-ce que c’est un métarverse, d’une idée… à la réalité?

L’idée de créer un univers numérique alternatif n’est pas nouvelle. Mais l’engouement pour les actifs numériques alimenté par les NFT stimule l’économie des biens numériques et les plateformes qui offrent la réalité augmentée et virtuelle contribuent à rendre les expériences virtuelles plus proches de la réalité.

Avec l’évolution du monde en ligne, les gens veulent être en mesure de créer et d’afficher des identités et des expériences numériques uniques.

L’un des mondes virtuels les plus populaires, Decentraland, a sa crypto-monnaie native, Mana, et les parcelles de terrain de premier choix se sont vendus au-delà du US$1 million.

Sandbox
Sandbox

Selon les données partagées en septembre 2021, cette plateforme compterait désormais plus de 80,000 utilisateurs actifs chaque mois, soit 10 fois plus qu’à la même période l’an dernier.

Monish Darda, chef de la technologie de la start-up de gestion de logiciels Icertis, a déclaré que deux facteurs sont à l’origine de la hausse actuelle de l’intérêt autour du métaverse : une pandémie et les progrès technologiques.

D’autres experts ont déclaré que le métaverse a également attiré l’attention générale au cours des derniers mois. Notamment en raison de l’essor des NFT et d’une approbation récente du PDG de Facebook Mark Zuckerberg.

En effet, en juin 2021, Zuckerberg a annoncé aux employés de Facebook que l’avenir de l’entreprise irait bien au-delà des applications sociales actuelles. Facebook allait construire un ensemble interconnecté d’expériences dans le cadre du métaverse.

Qui d’autre est intéressé par le métavers ?

Fortnite
Le monde virtuel de Fortnite

M. Sweeney, le chef d’Epic Games (qui fait Fortnite), a longtemps parlé de ses aspirations métaverse.

Les jeux multijoueurs en ligne ont partagé des mondes interactifs remontant à des décennies.

Au cours des dernières années, Fortnite a étendu son produit en accueillant des concerts, des événements de marque et plus encore dans son propre monde numérique.

D’autres jeux se rapprochent aussi d’une idée métaverse. Roblox, par exemple, est une plateforme pour des milliers de jeux individuels connectés.

Pendant ce temps, Unity, une plate-forme de développement 3D, investit dans des copies numériques du monde réel. La société graphique Nvidia construit son « Omniverse », qu’elle décrit comme une plate-forme pour connecter des mondes virtuels 3D.

Il n’est question que de jeux ?

Non. Même si les visions divergent parfois l’interaction humaine semble tout de même en être le noyau.

Facebook, par exemple, a expérimenté avec une application de réunions VR appelée Workplace, et un espace social appelé Horizons, qui utilisent tous deux leurs systèmes d’avatar virtuel.

Un constructeur automobile pourrait faire la promotion d’une voiture en la faisant apparaître dans le monde en temps réel, disponible à l’essai.

Peut-être que lorsque vous allez faire des achats en ligne, vous allez d’abord essayer des vêtements numériques, puis les commander pour arriver dans le monde réel…

La réalité virtuelle a fait beaucoup de chemin ces dernières années, avec des casques haut de gamme qui peuvent inciter l’œil humain à voir en 3D alors que le joueur se déplace dans un monde virtuel.

L’explosion de l’intérêt pour les NFT, qui peut fournir un moyen de suivre de façon fiable la propriété des biens numériques, pourrait indiquer comment fonctionnerait une économie virtuelle.

La 5G est également très attendue pour une connectivité mobile optimisée.

Pour l’instant, nous en sommes qu’au début. L’évolution du métaverse passera par un engagement des géants de la technologie pour encore une bonne décennie.

Les architectes du futur

Les constructeurs de métaverse, y compris les artistes, les musiciens et les entreprises du NFT, investissent dans des parcelles de terre numériques. Les mondes virtuels populaires sont Decentraland, Cryptovoxels et Sandbox.

L’artiste Amrit Pal Singh a construit Toy Face Cafe, une galerie d’art de trois étages à Cryptovoxels. Plus de 20 000 visiteurs ont visité le café depuis son ouverture le 8 juin dernier.

Abhishek Bhaskar, architecte et concepteur dans le métaverse déclare que la demande pour concevoir des métaverses a augmenté sensiblement ces derniers mois. Selon Bhaskar, avec une expérience de modélisation 3D on peut devenir un architecte métaverse.

Qu’est-ce que c’est un métarverse, la réalité du futur?

Les cas d’utilisation pour monétiser et vivre dans les mondes virtuels sont sans limite.

Nous pouvons tout échanger dans les métaverses. C’est une occasion en or pour les créateurs de proposer quelque chose d’unique et innovant. Par exemple, vous pouvez louer votre terrain pour des événements. Vous pouvez également créer des « wearables » que les gens peuvent acheter et porter dans le métaverse. Vous pouvez avoir des panneaux d’affichage et construire des jeux.

C’est l’avenir, et on ne peut plus l’ignorer.

Beaucoup sont frileux ou n’y croient pas encore. L’idée de « vivre » dans un monde virtuel peut sembler utopique… la question n’est pas si nous y arriverons, mais quand.

Si l'article vous a plu, vous êtes libre de le partager ;-)

3 Comments

  1. Interessante vision du futur, personnellement ça me paraît être une des suites logique de l’évolution. J’espère toujours au fond que ça ne concerne que la révolution technologique et non la révolution humaine qui j’espère, va se tourner vers plus de sagesse pour utiliser toute cette belle technologie de la meilleure façon qu’il soit.

    Merci pour tous ces renseignements sur les multiverses

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :