Notre système au bord de la rupture: cauchemar ou opportunité?Lecture de 12 min

Matrix

Il est temps de s’y préparer. C’est difficile de passer pour le pessimiste. Cependant, nous devons prendre nos responsabilités et dire les choses telles qu’on les ressent. Le système monétaire global est au bord du précipice. J’espère me tromper. Habituellement, j’écris pour partager des informations clés et utiles en lien avec l’univers du Web3, des cryptomonnaies et NFT. Rupture du système: du cauchemar à une opportunité?

Maintenant, lisez attentivement ce qui suit. Comprenez bien les enjeux. Vous n’êtes pas obligés d’être d’accord, mais lisez-les. Ce que vous en faites ensuite ne dépend que de vous.

Au bord de l’effondrement, de nouvelles idées naissent pour se relever dans une meilleure image.

Boutout Mohamed

L’effondrement complet de l’économie mondiale fondée sur le dollar américain est imminent.

Personne ne sera épargné. Absolument personne… quel que soit sa classe sociale. Nous ne pourrons pas fuir pour y échapper. Dévastateur pour certains, légèrement inconfortable pour d’autres. L’impact sera probablement injuste, comme trop souvent. 

Ce que vous mettrez en place dès maintenant pourrait vous mettre dans une position plus favorable. Je ne promets rien, rien n’est sûr.

Une chose est certaine, le temps presse.

Les preuves.

Le coût de tout est à la hausse.

Le prix du litre à la pompe augmente à peu près partout dans le monde.  Vous avez vu les reportages, les vidéos, les Tweets et les posts. On ne peut plus l’ignorer.

La nourriture, les matériaux, tout y passe. 

Le taux annuel d’inflation dans le monde, mesuré par l’indice des prix à la consommation (IPC), s’est accéléré pour atteindre 9,2 % en mars 2022, contre 7,5 % en février 2022, 6,8 % en janvier 2022 et 6,4 % en décembre 2021. Là encore, c’est évident.

Cliquez ici pour accéder au tableau récapitulatif du taux d’inflation par pays et continent.

Le top 10 en mai 2022 :

Top 10 inflation par pays

Je vais être très clair. Ça ne va pas s’arrêter de sitôt. La monnaie de réserve mondiale, le dollar américain, sa valeur est en baisse et continue sa tendance. Notre système monétaire semble au bord de la rupture, Cauchemar ou vraie opportunité?

Certaines des raisons pour lesquelles tout augmente. Mis à part la baisse du dollar.

Quand le prix du carburant augmente, tout monte.

Sans vouloir épiloguer sur le sujet du pétrole, il suffit de comprendre que si le carburant coûte plus cher, tout ce qui nécessite son utilisation coûtera également plus cher. C’est aussi simple que cela.

L’impression de billet. Les États-Unis ont imprimé au cours des deux dernières années près de la moitié de tous ses billets depuis la création du dollar américain actuel. Gloups.

C’est vrai que l’impression d’argent n’augmente pas nécessairement l’inflation. Mais cela produit un effet indéniable, surtout quand combiné avec d’autres éléments ou l’effet de gonflement artificiel du marché boursier et celui des cryptomonnaies. Sans compter les nombreuses entreprises qui produisent des biens et des services dont la valeur est directement liée à ces marchés.

Rappelez-vous du sommet historique du marché boursier alors que nous étions tous en confinement en raison de la COVID-19. Les milliardaires sont devenus super-milliardaires pendant que les petites entreprises s’effondraient… pour rappel, c’est indéniable.

L’inflation.

Lorsque les biens de consommation coûtent plus cher, les gens dépensent moins.

Je ne suis pas certain que les gens favorisent l’achat par crédit plutôt que par leurs économies. Mais il me semble quand même que la dette et le crédit des consommateurs s’accumulent.

Par contre, ce qui est avéré, c’est que la dette mondiale atteint un sommet historique de 226 billions de dollars. Entrainant avec elle une dette personnelle unique par son ampleur. Aux États-Unis par exemple, la dette par carte de crédit a atteint un sommet historique de 930 milliards de dollars.

En Australie, l’endettement des ménages est l’un des plus élevés au monde, derrière la Suisse. Pas folichon tout ça.

Quand le prix des nécessités augmente, telles que la nourriture, le carburant et l’énergie. Les dépenses des ménages (et des entreprises) diminuent.

Je vous invite à lire l’article 👉 sur les 7 fondamentaux pour mieux investir et ne plus se faire avoir mieux investir

Les taux d’intérêt.

Taux d'intêret
Photo by Markus Spiske on Unsplash

La dette jusqu’à maintenant était bon marché, vraiment bon marché. Avant et pendant la COVID-19, les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas. En Australie, ils étaient aussi bas que 0,1 %, et aux États-Unis, ils étaient près de zéro.

C’est plus le cas aujourd’hui.

La Réserve fédérale américaine a annoncé une hausse des taux d’intérêt de 0,75 %. Et en Australie, les taux sont relevés de 50 points de base à 0,85 %. IL est probable que cela ne s’arrête pas là.

C’est la même histoire presque partout dans le monde.

L’Emploi. 

Le dernier élément est la croissance ou le plein emploi.

Continuons sur l’exemple des États-Unis et de l’Australie. La croissance de l’emploi est lente dans les deux pays. Des analyses et rapports annoncent un arrêt de la croissance de l’emploi en Australie. Et pour les États-Unis, un ralentissement. Et si la réalité était bien pire ? 

À votre avis, que va-t-il se passer lorsque les coûts continueront d’augmenter et que les gens dépenseront moins? Moins de création d’emplois. Notre système en pleine rupture, sur ce point c’est plutôt un cauchemar.

Qu’en est-il des cryptomonnaies?

J’écris sur les cryptomonnaies et leurs écosystèmes, ai-je vraiment besoin mentionner que la cryptomonnaie la plus reconnue au monde a chuté d’environ 70% (de $69,000 en Novembre 2021 à $20,000 en juin 2022)?

Est-ce réellement nécessaire de signaler que Terra Luna s’est écrasée à 99,9 % ?

Elles ne sont pas les seules à être fragilisé, secouées par de nombreux facteurs tels que des besoins de liquidité, un niveau de confiance des investisseurs au plus bas, un besoin pressant des gouvernements pour plus de réglementation…

Dans un monde instable et un marché hyper volatile, nous ne sommes pas surpris. Rupture du système: du cauchemar à une opportunité?

Que faire.

Tous les coûts sont à la hausse et ne semblent pas s’arrêter, l’inflation est à la hausse et continuera d’augmenter, la croissance de l’emploi est à la baisse et continuera de baisser, les marchés sont à la baisse et les taux d’intérêt sont à la hausse et continueront probablement d’augmenter.

C’est une tempête d’argent.

Ce que vous devriez faire semble évident. Nul besoin d’une liste. Il ne devrait même pas exiger d’explication. Si vous adhérez a ce qui a été dit jusqu’à présent, que vous saviez probablement déjà, vous devriez être en mesure de concevoir un plan de sécurité.

Voici ce que je fais personnellement.

En premier lieu, contactez votre banque et renégociez le taux d’intérêt sur votre prêt immobilier. Clairement, cela peut engendrer des frais de dossier, potentiellement des pénalités si résiliation, etc.

Pourquoi faire cela ? Je pense que les taux d’intérêt vont continuer d’augmenter, tous les signaux l’annonce. Je crois aussi que le marché immobilier là où j’habite devrait être assez stable et ne pas connaître de baisse trop marquée.

Réduire les dépenses.

Désolé les enfants, plus de nouveaux jeux vidéo.

Mon Apple TV est obsolète. Je n’en ai pas acheté une nouvelle. J’ai figé mon budget mariage et il restera ainsi. Toutes les dépenses inutiles sont mises en attente.

Épargner.

Epargner
Image by 3D Animation Production Company from Pixabay

Notre budget familial nous permet de vivre très convenablement. D’habitude, une partie de mes économies sont réinvesties dans des projets NFT. Cela n’est plus le cas. J’ai acheté un NFT (en vendant un autre pour le financer) qui me donne accès à une plateforme d’analyse m’aidant à acheter et revendre des NFT là ou un profit est possible.

Je mets de côté ce que je ne réinvestie pas maintenant mise de côté. Au cours des quatre dernières semaines, j’ai pu mettre de côté près de €400. Si la rupture du système se confirme, épargner devient plus qu’une opportunité… une necessité.

Ne devrions-nous pas faire exactement le contraire ? Si j’annonce que le dollar américain et les monnaies et les économies connectées seront affectés pourquoi économiser dans une monnaie telle que l’Euro (fiat)? Bonne question. Honnêtement, je n’ai pas la réponse. Par contre je sais qu’il est prudent de se diversifier.

J’envisage peut-être aussi de réinvestir des économies (si j’arrive à maintenir le rythme) dans l’or et l’argent. C’est peut-être déjà plus le bon moment car leur valeur augmente généralement en période de crise mais cela reste une valeur refuge.

Envie de vous lancer intelligemment dans le Bitcoin? 👉 le DCA, une approche gagnante

Un deuxième boulot.

J’écris dans ce blog pour partager ce qui me semble pertinent dans l’écosystème du Bitcoin. Parce que je suis convaincu que nous sommes face à une réelle révolution.  Je ne parle pas là de spéculation ou du jeu d’investisseur, mais de notre façon de vivre, de partager et de s’émanciper d’un système centralisateur. C’est du pur bénévolat.

Par contre, je travaille sur un projet qui me tiens à cœur, dans un tout autre registre et domaine. L’objectif principal de ce projet est de proposer un cursus de formation spécifique, ciblé, qui n’expire pas dans le temps tout en espérant pouvoir générer un revenu passif complémentaire.

Et pourquoi pas dans le Web3: votre nouvel emploi vous attend

Investir sur soi.

Même si j’économise et que je réduis les dépenses, cela ne veut pas dire que je n’investis en moi-même. Je continue à souscrire à des formations courtes en ligne sur des sujets prometteurs ou qui m’intéressent fortement. Je passe plusieurs heures chaque semaine à lire et à regarder des choses qui contribuent à mon développement personnel.

Récemment, j’ai commencé à creuser le sujet de la cybercriminalité dans l’univers des NFT. C’est volontairement très ciblé. Les techniques et méthodes évoluent très vite et j’ai souhaité me préparer au mieux aux différents attaques et tentatives de fraudes.

Continuez à faire des réserves.

Pour ceux et celles qui ont connu les Grandes Guerres, stocker des aliments en conserve et en pots ne relève pas de la psychose. C’est probable que d’avoir une boite de ravioli et un sachet de riz à portée de main ne change pas grand-chose, quoi que. 

Ne dit-on pas « prévoir le meilleur, se préparer au pire » ?. Je me sens plus à l’aise à l’idée d’avoir des piles de rechange, des bougies, des allumettes, de la nourriture en conserve, de l’eau et des médicaments. Là où j’habite nous avons chaque année des cyclones… ça vient peut-être de là finalement.

Lorsque la crise du papier hygiénique a frappé l’Australie pendant les confinements liés à la COVID-19 et que les gens en arrivaient aux mains pour saisir le dernier pack… franchement je ne sais pas s’il fallait en rire ou en pleurer. Dans tous les cas c’était pathétique.

Et si je revenais sur le carburant, faudrait-il en faire des réserves aussi ?

Si j’ai des boîtes de raviolis alors pourquoi pas des bidons d’essence ? Probablement pas, mais je considère l’achat d’un scooter pour le quotidien. C’est peut-être aussi le moment de renouveler son équipement informatique et tout ce qui peut maintenir une activité à domicile… les prix des composants et leur disponibilité commencent déjà à être impactés.

Rupture du système: du cauchemar à une opportunité? Se préparer à un changement.

Tout est cyclique. Ce qui monte redescendra à un moment donné. Si la spéculation s’en mêle et fait gonfler les enchères alors la chute en est d’autant plus spectaculaire.

Lorsque des secteurs, activités, etc. touchent le fond. Tentez de prendre du recul, regardez autour de vous et faites du « ménage ». Peut-être qu’à ce moment-là vous reconnaitrez que c’est le meilleur moment idéal pour réinventer et faire ce que l’on veut vraiment.

Alors que cet article pourrait laisser prédire un futur sombre et douloureux, il n’en est rien. Je reste positif sur notre capacité individuelle et collective à faire face à l’adversité. Nous l’avons toujours fait et on ne s’arrêtera pas de sitôt. Rupture du système: pas un cauchemar mais clairement une opportunité.

Avertissement : Je ne suis pas un conseiller financier et ne fournis pas de conseils fiscaux, juridiques ou comptables. Ce document a été préparé à des fins de divertissement seulement et n’est pas destiné à fournir des conseils fiscaux, juridiques ou comptables et ne devrait pas être utilisé à cette fin. Consultez vos propres conseillers fiscaux, juridiques et comptables avant d’effectuer toute transaction.
Si l'article vous a plu, vous êtes libre de le partager ;-)

Laisser un commentaire