Le Bitcoin en moins de 1000 motsLecture de 6 min

Bitcoin en 1000 mots

Si vous ne savez pas ce qu’est un Bitcoin, suivez le guide !

Comment fonctionne Bitcoin ?

Assis à une table, je décide de vous donner le petit biscuit (celui que tout le monde s’arrache) servi avec mon café.

Café et biscuit
Photo by Daria Nepriakhina on Unsplash

Du coup, je ne l’ai plus. Il est désormais à vous. Vous n’avez pas non plus eu besoin que quelqu’un confirme que je vous l’ai bien donné puisque je vous l’ai donné directement de ma main en main.

Alors, vous êtes libre de le manger devant moi, sans scrupule, ou bien de le partager avec d’autres… voir même le donner entièrement a une tierce personne… pfff 😉

Si ce biscuit était digital. Je pourrais toujours vous le donner mais comment s’assurer que ce biscuit qui était le mien est désormais le vôtre et seulement à vous ?

Biscuit pixelisé
Image by Steven Giacomelli from Pixabay

Ce n’est pas aussi simple que de le donner de main en main. Voyons comment faire…

Les registres (Ledgers)

Registre
Photo by Annie Spratt on Unsplash

Il faudrait donc saisir dans un registre tous les échanges de biscuits digitaux, tel que cela est fait en comptabilité.

En résumé, avec un registre nous pourrions donc avoir la liste exhaustive de tous les biscuits qui ont été échangés en partant du donateur a l’heureux bénéficiaire.

Super, c’est réglé !

Houston, on a un problème !

Il y a cependant un petit souci. 

Et si la personne en charge du registre décidait de s’attribuer 3 ou 4 biscuits en plus quand il le souhaite?

Nous ne sommes plus dans la situation ou je vous donnais mon biscuit directement, il y a un tiers entre nous… l’intégrité de la transaction n’est peut-être plus respectée.

Alors comment reproduire la transaction du café dans son image la plus fidèle dans le monde digital ?

« THE » solution

Pourquoi ne pas confier ce registre a … tout le monde ?

Plutôt que de le confier à une personne, on le ferait vivre sur tous les ordinateurs participants. Toutes les transactions depuis le début y seraient enregistrées en biscuits virtuels.

Personne ne peut tricher. Il serait quasiment impossible d’envoyer un biscuit digital que je n’ai pas car il faudrait que ma falsification (fraude) soit synchronisée sur tous les registres et ordinateurs participants sur une même période. Une action extrêmement difficile à accomplir même avec les technologies et méthodes modernes.

En complément, cela n’est plus sous le contrôle d’une personne/entité et plus personne ne peut décider pour lui-même. Tout est bâti sur un système codé en « open source », c’est-à-dire que le code est accessible à tous ce qui rend la détection de code frauduleux encore plus évident.

Je vous recommande d’ailleurs de participer à ce réseau et vous pourriez ainsi sortir directement du four des biscuits (ou des morceaux) en guise de récompense.

Expliqué de manière très simplifié, ce système décrit tout simplement le protocole Bitcoin et les biscuits sont les Bitcoins (les morceaux des Satoshis).

D’ailleurs, savez-vous qu’il ne pourra y avoir qu’environ 21 millions de Bitcoin ? Sachant que chaque Bitcoin peut être fractionné en 100 millions de parts…. On les appelle des Satoshis. IL y en aurait donc un total final de 2,099,999,997,690,000. Le dernier Bitcoin devrait être miné (l’action de résoudre un puzzle mathématique pour créer un nouveau block dans la Blockchain, et mettre ainsi à jour le registre)

Qu’est que le registre public permet de faire ?

J’indiquais plus haut que le nombre total de biscuits (Bitcoin) est de 21 millions. Ce nombre prédéfini est inscrit dans les premières lignes du registre et tout le monde le connait.

Lorsque je vous ai transmis de manière digitale le biscuit, celui-ci a été certifié comme ne m’appartenant plus pour devenir le vôtre. Cette transaction est vérifiée et le registre mis à jour.

S’agissant d’un registre public dupliqué des milliers de fois, il n’y a pas de besoin d’intermédiaire pour contrôler si fraude il y a eu ou si la transaction est légitime.

On se rapproche donc de notre transaction initiale, de main à main, a l’exception du contact physique. Tout est effectué digitalement.

Là où ça devient intéressant c’est que si j’avais 50,000 biscuits, je pourrais les transmettre d’un click et quelque que soit la situation géographique du bénéficiaire. Il n’y a donc virtuellement plus de limite. En complément, je pourrais même y ajouter une note ou un contrat digital etc. à l’envoi de mon biscuit… enfin quand il était encore à moi J

Les prédictions 

Au final c’est un système très performant qui permet d’effectuer des transactions sécurisées et fiables entre personnes et s’exempter ainsi d’organes de contrôles tels que les Gouvernements, Banques, etc.

A noter que beaucoup de choses se disent sur le Bitcoin, La Blockchain, les crypto monnaies, etc.

Il faut se faire sa propre opinion et se documenter. En effet, certains annoncent le Bitcoin comme étant l’Or digital de demain et d’autres prédisent sa fin tragique. En parallèle il y a l’école qui présente le Bitcoin et son écosystème comme le vecteur d’un changement profond de notre société, de la manière dont fonctionne le monde d’aujourd’hui.

Ce que j’en pense ? J’en parlerai une prochaine fois.

Finalement, vous en savez maintenant bien plus que la majorité.

Si l'article vous a plu, vous êtes libre de le partager ;-)

10 Comments

  1. Bonjour
    Du coup, la fraude n’existerait pas en ce qui concerne les bitcoins, contrairement à de la monnaie physique? (création de faux billets)
    Merci pour cet article, le concept des bitcoins est devenu (un peu moins) mystérieux!

    1. Bonjour Sandy. Et bien la fraude sur la block chain (décentralisé) est quasi impossible. Cependant, il a y plusieurs zones à risques:
      – au niveau de la cryptomonnaie dans laquelle on investit (hors Bitcoin) qui peut reposer sur un projet sans avenir voir même être une « fraude »….
      – au niveau du stockage de ses cryptomonnaies (hack au niveau de la plate-forme d’échange, vol de sa clé privée de son portefeuille digital Wallet)
      – comme on a vu récemment, principalement sur les plateformes mal codées certains hackers peuvent exploiter des failles… d’où l’importance de ne pas mettre ses œufs dans le même panier
      Donc c’est pas un monde parfait… il faut respecter certaines règles de sécurité 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :