7 fondamentaux pour mieux investir et ne plus se faire avoir!Lecture de 5 min

Biais cognitifs

7 fondamentaux pour ne plus vous faire avoir ça vous tente? L’application de la psychologie dans de nombreux domaines n’est pas nouveau. Avec l’emergence des cryptomonnaies, l’usage des biais cognitifs pour influencer tout investisseur n’a jamais autant ressembler à un cas d’école. Nos émotions prennent le dessus et nos choix perdent souvent toute rationalité.

Alors allons-y et prenons conscience des 7 biais cognitifs qui s’enclenchent naturellement en nous. Les reconnaitre vous permettra très tôt de vous appuyer sur votre stratégie d’investissement plutôt que de se laisser emporter par ses propres émotions

Au final, vous obtiendrez plus de contrôle sur ses gains ou pertes.

Quand vous croyez une chose, elle vous amène à adopter certains comportements, lesquels vont avoir un effet sur le comportement des autres dans un sens qui va, là encore, renforcer ce que vous croyez.

Laurent Gounelle

#1 L’instinct Grégaire

Ce biais cognitif aussi dénommé « le comportement moutonnier » nous a permis en tout temps de vivre en groupe, telle une meute. Ainsi, cet instinct de survie est dans nos gènes et nous pousse à suivre la masse.

Comportement moutonnier
Image by David Mark from Pixabay

De nombreuses études et expérimentations démontrent la puissance de ce biais. Par exemple, si vous marchez dans une rue et qu’un groupe d’individus passe à côté de vous en courant dans l’autre sens, il est fort probable que vous vous mettiez a suivre ce groupe. Si dans un lieu la majorité des personnes présentes fixe un point dans une direction, a un moment donné, nous allons nous aussi regarder dans cette direction… On imite, par instinct, ce que le groupe fait. Il s’agit de nous rassurer.

#2 L’ancrage

Nos décisions et choix se base sur ce qui s’est passé pour en déduire le futur. Par exemple au jeu de pile ou face, si pile sort les 5 premières fois et à la suite nous aurons tendance à anticiper le face pour le prochain lancé. Sauf que les statistiques ne se basent pas sur le passé et le compteur redémarre à zéro à chaque lancé. Nous aurons ainsi autant de chance de voir pile sortir que face… à chaque fois!

Les investisseurs ont tendances à rester figés sur des données connues et cela influence leurs choix d’investissements.

#3 L’excès de confiance

Il ne faut pas se le cacher, on a tendance à surévaluer notre capacité intellectuelle. Ce qui peut nous amener à une plus grande prise de risque en ignorant les informations contradictoires. Très souvent cela augment également le nombre de transactions.

Investir sur le marché des cryptomonnaies avec trop de certitude devrait nous alerter. Avoir des convictions c’est très bien mais nous ne pouvons être certain de ce qui se passera.

Je suis convaincu que le Bitcoin est là pour rester, et intrinsèquement, la Blockchain. Mais nous ne sommes pas à l’abris que les ordinateurs cantiques voient le jour remettant en question tous les principes de la Blockchain… et si l’internet venait à disparaître? Peu de chance je vous l’accorde mais non impossible.

#4 L’auto-complaisance

S’attribuer personnellement ses succès pourquoi pas. Faire porter nos échecs ou malchances par les autres c’est pas bien 🙂

Nous sommes responsables de nos actes, de nos choix et y faire face nous permet de pouvoir remédier a nos erreurs et ainsi progresser.

Nous devons apprendre de nos erreurs et affiner nos stratégies d’investissements. Dans cet 👉 article, je vous propose 5 astuces pour investir intelligemment dans Bitcoin.

Encore 3 fondamentaux à couvrir pour mieux investir et ne plus se faire avoir!

#5 L’aversion aux risques

L’aversion aux risques privilégie spontanément les placements peu risqué. Inconsciemment, nous donnerons plus d’importance, de valeur aux points négatifs que positifs.

Un bon exemple, les médias, qui naviguent sur cette vague pour maximiser leur audimat. Mettre en avant des informations inquiétantes.

Là aussi, de nombreuses études prouvent que pour pour une perte d’un même montant qu’un gain notre réponse ne sera pas similaire. Une perte de 100 euros nous semblera beaucoup plus douloureuse qu’un gain de 100 euros.

#6 La perception collective

C’est évident. Nous avons tendance à plus écouter ce qui est en phase ou en corrélation avec nos propres convictions: l’effet de renforcement.

En conséquence, nous écartons toute information contradictoire qui pourrait nous faire changer d’avis. Il faut écouter pour ensuite se faire son propre avis, cela permet de réduire les risques d’avoir tort 🙂

Là encore, il n’y a pas de certitude.

Et enfin, le dernier des fondamentaux pour mieux investir et ne plus se faire avoir…

Influenceur
Image by Gerd Altmann from Pixabay

#7 La disponibilité (de l’information)

Si tout le monde en parle c’est que c’est important et potentiellement vrai non? C’est naturel d’y croire.

Lorsque la Chine à annoncé la fermeture de toutes les infrastructures de minage dans le pays beaucoup on vu la fin du Bitcoin. Sauf qu’en parallèle, soit ces fermes se sont délocalisées ailleurs (US, Salvador, etc.) ou de nouvelles se sont ouvertes dans des pays plus accueillants.

La morale dans tout cela, c’est pas parce qu’on en parle partout ou que les nouvelles font le buzz que c’est la vérité absolue. Le fait de parler du COVID-19 24/24 ne rend pas le virus plus important ou plus dangereux… cela ne fait que renforcer certains principes énoncés plus haut.

The final words

Prendre conscience du déclenchement de ces biais cognitifs vous permettra de limiter leurs impacts prendre de meilleures décisions. Soyez attentifs, écoutez les autres avis même si ils ne soutiennent pas vos convictions.

Vous avez maintenant connaissance de 7 fondamentaux pour mieux investir et ne plus vous faire avoir!

Je vous recommande de lire l’article 👉 où je vous montre comment mettre en place un plan d’épargne Bitcoin

Si l'article vous a plu, vous êtes libre de le partager ;-)

6 Comments

  1. Le coup de pile ou face, je m’étais fait avoir par le même procédé au casino avec la roulette il y avait 6 rouge d’affilés du coup j’ai misé sur noire et c’est encore rouge qui est sortie.. les 8fois fois d’après aussi.. je l’ai joué statistique et j’ai perdu la mise que je m’étais autorisé pour la soirée ^^

  2. Super article sur les biais fondamentaux! Effectivement la psychologie peut s appliquer dans pleins de domaines. C est toujours intéressant d en apprendre plus sur le sujet!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :